Il n’y a pas meilleur designer que la nature

Le marquage routier, des éléments à respecter pour éviter les amendes et accidents

marquage-routier-respect-signalisation-solPlus je conduis et plus je suis choquée par le comportement de certains automobilistes. Franchissement de lignes continues, non-respect des limitations de vitesse, oubli du clignotant ou encore passage au feu rouge, les incivilités sont quotidiennes. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir de bons marquages routiers et des éléments de signalisation bien visibles. Seulement, certains conducteurs s’imaginent sans doute être au-dessus des lois qui sont en vigueur dans notre pays.

Des équipements destinés à nous informer

Je ne dis pas que je ne commets jamais aucune infraction au Code de la Route. Seulement, j’essaie de ne pas être imprudente et toujours maître de mon véhicule. Alors, oui, je fais sans doute partie de ces personnes qui respectent bien les marquages routiers, qui ne doublent pas quand la visibilité est mauvaise ou si la ligne est continue et ce, même si un tracteur roule à 15 km/h devant moi. De même, je mets toujours mon clignotant avant de tourner ou de manœuvrer et je ralentis à l’approche d’une école ou d’un passage à piéton. Je fais donc attention à ce qui est écrit sur ces panneaux et à la signalisation sur le sol, car je sais qu’ils sont là pour notre sécurité et nous informer.

Assurer la sécurité sur nos routes

Il y a encore quelques années, je n’étais pas aussi bonne élève. Je respectais rarement les limitations, j’allais toujours un peu vite et je ne doublais pas toujours correctement. Mais un jour, j’ai assisté à un terrible accident de la route. Et depuis, j’ai pris conscience que mon comportement sur la route n’était pas responsable. Alors maintenant, je tiens compte du marquage routier même si cela énerve parfois d’autres usagers de la route qui me klaxonnent. De même, ayant déjà reçu quelques amendes et perdu des points par le passé, j’évite désormais que cela se reproduise car ce n’est jamais agréable de donner de l’argent à l’État !

Laisser une réponse

*